Mirabeau, village des Alpes de Haute-Provence

logo du site
  • Mirabeau,
  • Mirabeau,
  • Mirabeau,
  • Mirabeau,
  • Mirabeau,
  • Mirabeau,
  • Mirabeau,

Accueil du site > Pages annexes > Eglise Notre-Dame-des-Grenouilleurs ("La Paroisse")

Eglise Notre-Dame-des-Grenouilleurs ("La Paroisse")

Paroisse4 Construite au cours de la première moitié du XVIème siècle par les moines de Cluny sur le plateau dit « des Grenouilleurs », cette église se trouvait placée au centre des quatorze hameaux qui constituaient alors la Paroisse de Mirabeau.
Un cimetière lui fut adjoint sur sa façade est mais seuls les Seigneurs de Mirabeau y auront leur caveau dont on voit encore les ruines.
La dernière personne à y être inhumée fut en 1787 Anne-Christine De Benauld de Lubieres, épouse du Chevalier Jean-Joseph Deidier de Curiol.
Une chapelle avait été construite et achevée en 1639 au village. Les frais d’entretien des lieux de culte devenant trop élevés pour la commune, le Conseil municipal décida le 24 août 1884 de transférer le titre d’ « Église paroissiale » à cette chapelle du village, d’y faire des travaux subventionnés et d’abandonner la Paroisse. La cloche fut transférée au village le Lundi de Pentecôte 1890.
La nouvelle « Église paroissiale » se trouvait dédiée à Notre-Dame-du-Bon-Secours. L’ancienne Paroisse tomba peu à peu en ruine.
L’Association de Sauvegarde a financé en 1992 la restauration des toits du chœur et du clocher. Il convient de noter que la clé de voûte du chœur porte la marque de l’ordre de Cluny.

Texte de Paul PLAN, pour l’Association pour la Sauvegarde des Monuments Anciens de Mirabeau

Crédit Photos : JL. Guth



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF