Association pour la Valorisation du Patrimoine de Mirabeau

Protection et mise en valeur du patrimoine

Contact :

Josiane RICHAUD

Les Hauts Thumins – 04510 Mirabeau

Tél : 04 92 34 38 94

Projet de table d’orientation

Ça y est, la commande de la table d’orientation est passée !

Le débroussaillage essentiel a été réalisé, les photos du panorama ont été envoyées pour servir de base de données informatique au dessin final. Nous affinons en ce moment les noms et altitudes des sites et sommets remarquables qui y figureront.

Les 2 plateaux en demi-cercles de 13 mm d’épaisseur vont être fabriqués en inclusion résine, très résistants aux intempéries et aux graffitis. D’une trentaine de kg chacun, ils seront transportables par nos propres moyens.

Mais il nous reste à mettre en œuvre les autres éléments du projet :

• Amélioration et sécurisation du sentier sommital,
• Renforcement du mur de soutènement du sommet,
• Aménagement de la plateforme du site,
• Fin de l’élagage assurant le dégagement de la vue,
• Fabrication et scellement des pieds en fer forgé.

Pour cela, comme nous l’avions présenté dans le dernier bulletin municipal, la participation de tous est nécessaire. Déjà des bonnes volontés se sont fait connaitre. Mais, n’hésitez pas à vous manifester ! En fonction de la météo, nous monterons le 27 ou le 28 décembre prochains. Pour voir ce qu’il y a à faire et s’organiser concrètement. Venez nombreux.

Et, si vous ne pouvez pas nous aider matériellement, faites un petit chèque pour participer financièrement à ce projet du village (à l’ordre de « Valorisation du Patrimoine de Mirabeau », et adressez-le à la trésorière, Gisèle Mura, Chemin du Prieuré, 04510 Mirabeau). Nous n’avons aucune subvention !

Merci !

Revue de presse

Année 2017


la-provence-06jan2017
la-provence-22-jan-2017
Radio Alpes 1 – 27 fév 2017 la-provence-06mars2017
la-provence-06avril2017
la-provence-10avril2017
haute-provence-info-17-avril-2017
haute-provence-info-28-avril-2017
la-provence-13-juin-2017
la-provence-17-aout-2017017
la-provence-08-sept-2017
la-provence-14-sept-2017
la-provence-25-oct-2017

Année 2016


la-provence-11jan2016
la-provence-25jan2016
la-provence-10mars2016
la-provence-22mars2016
la-provence-26avril2016
la-provence-12mai2016
la-provence-22mai2016
la-provence-30mai2016
la-provence-03-juillet-2016
la-provence-07-aout-2016
la-provence-14-aout-2016
la-provence-07-sept-2016
la-provence-19-sept-2016
la-provence-26-sept-2016
la-provence-03-oct-2016
la-provence-18-oct-2016
haute-provence-info-02-nov-2016

Année 2015


la-provence-15oct2015
la-provence-20oct2015
la-provence-19nov2015
la-provence-16dec2015

Année 2014


la-provence-03juin2014
la-provence-02juil2014

Mairie

Le Village

04510 MIRABEAU

Tél. 04 92 34 61 84

Mail : mairie-mirabeau04@wanadoo.fr

Horaires d’ouverture :

Lundi : 8h30 – 12h30

Mardi : 8h30 – 12h

Mercredi : 8h30 – 12h

Jeudi : 8h30 – 12h

Vendredi : 8h30 – 12h et 13h30 – 16h45


Dernier Bulletin Municipal


bulletin-n18-dec-2016

Le Sommet de Piégu, belvédère de Mirabeau

vuepiegu Le sommet de Piégu, belvédère de Mirabeau, par le vallon de Barrabine

Durée : 3 heures – Pas de balisage

Point de départ : la mairie de Mirabeau. Traverser le village par la rue de Provence, continuer tout droit jusqu’au petit pont sur la Barrabine. Le franchir, continuer par la route. Au carrefour, prendre à droite direction du hameau de Garce, ne pas y entrer. La route se poursuit par la piste, elle descend vers la Barrabine et la longe ensuite. Poursuivre jusqu’à ce que l’on trouve sur la gauche la barrière O.N.F. Cette piste permet d’atteindre un collet. De ce dernier on aperçoit les « Rochers des Mées » dits des « Pénitents ». Sur la gauche, on voit le sommet du Piégu, 1010 mètres. Le gagner par la crête. Le retour s’effectue par le même itinéraire.

La Chapelle Saint-Philippe (XIIème), l’ancien village et la table d’orientation

paysage-saint-philippe La Chapelle Saint-Philippe (XIIème), l’ancien village et la table d’orientation

Itinéraire de petite randonnée

Durée : 2 heures – balisage jaune

En partant de la mairie, traverser le village par la rue de Provence. Laisser sur la droite la montée du lotissement de la Condamine. Après le pont sur la Barrabine, atteindre sur la crête par la route un carrefour où l’on prendra vers la gauche, direction Les Plans. Après avoir laissé la route des Graniers à droite (emplacement possible pour laisser la voiture), on quittera le goudron 20 mètres plus loin, sur une piste de terre à droite, fléchée St Philippe en jaune (PR). Le fléchage permet d’atteindre en 20 mn environ la magnifique chapelle du XIIe siècle, sous les chênes. En suivant à droite en épingle à cheveux, le balisage jaune d’abord, puis un alignement de galets on atteint le sommet. Situé à 814 mètres, celui-ci offre un point de vue remarquable à 360° sur les Alpes du Sud, documenté par deux demi-tables d’orientation.

Le retour se fait par le même itinéraire. Un crochet intéressant d’1/4 h peut être exécuté vers la vieille Paroisse. Peu après la route des Graniers à gauche, on atteint une piste sur la droite que l’on empruntera vers Notre-Dame-des-Grenouillères (XVIe), véritable phare de Mirabeau, possédant au centre de sa voute un écusson des moines de Cluny. On peut rejoindre le village en poursuivant la piste jusqu’au vallon de Barrabine que l’on traversera, après les écuries, sur une passerelle.

Château de Fontenelle

chateaufontenelle2 Situé dans la Vallée de la Bléone, le Château de Fontenelle domine la voie romaine Digne-Sisteron empruntée le 4 Mars 1815 par Napoléon à son retour de l’île d’Elbe.

Selon R. Collier, ancien archiviste départemental, ce château daterait des XVIème et XVIIème siècles bien que sa simplicité, assez imposante d’ailleurs, et son appareil de galets le rendent difficile à dater.

Sa structure témoigne de survivances anciennes : il est flanqué à ses quatre angles de tours rondes avec toit en éteignoir, chaque niveau comprend deux salles avec plafond à la française, il possède des caves profondes puissamment voûtées, garnies de foudres d’un gabarit impressionnant, témoins d’une importante viticulture.

Siège de la très ancienne seigneurie de Mirabeau, il a appartenu successivement à de grandes familles de Provence : Castellané (avant 1309), Barras (de 1309 à 1753), Glandèves (de 1753 à 1716), Deidier De Curiol (de 1716 à 1792). Cette dernière famille le délaissa pour s’installer au nouveau Château, plus grand et plus près du village de Mirabeau.

Devenu Bien National à la Révolution, en raison de l’émigration de Jean Joseph Deidier De Curiol en 1792, il fut vendu aux enchères publiques à un dénommé Gorde pour le prix de 78 000 livres, le 6 Ventôse de l’an III de la République Française (24 Février 1795).

Sa taille modeste lui a permis de n’appartenir qu’à un seul propriétaire à la fois. Il a été bien restauré par les propriétaires les plus récents. Parmi les plus illustres de ses détenteurs, on peut citer Joseph Latil, Vice-président du Tribunal de Digne (vers 1830-1840) et le Docteur Julien Roumieu, Maire de Digne.

La ferme de Tarelle avec son petit oratoire gothique dépendait du château. Cet oratoire, difficile à dater, devait être à l’origine la Chapelle des châtelains.

Texte de Paul PLAN, pour l’Association pour la Sauvegarde des Monuments Anciens de Mirabeau

Crédit photos : JL. Guth